Muséum d'Histoire naturelle de Nîmes - Conférences

Muséum d'Histoire naturelle de Nîmes - Conférences

Séances disponibles

Donner à comprendre les découvertes scientifiques actuelles ou les enjeux de la recherche, les questions liées au dérèglement climatique ou la préservation de la biodiversité, permettre à chacun de se forger une opinion ou tout simplement aiguiser la curiosité, telles sont les ambitions de notre programme de conférences.
Scientifiques, naturalistes, passionné-e-s ont choisi de partager leur savoir, leur questionnement en toute simplicité lors de nos escapades.

Voir programme dans "Le mot de l'organisateur".

Informations pratiques

Muséum d'Histoire naturelle
13 Boulevard Amiral Courbet
30000 Nîmes

30000 — Nîmes (Gard, Occitanie)
04 66 76 73 45
Sur place
2h00
Français
À pied
Obligatoire
Tout public
  • Conférence

Le petit mot de
l'organisateur

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 17 octobre : Dernières nouvelles de Sapiens

S’appuyant sur des données scientifiques, au cours de cette conférence Silvana Condemi montrera comment Homo sapiens, c’est-à-dire notre espèce, a été modelée par un seul et même mécanisme qui a fait franchir à nos ancêtres toutes les étapes de leur transformation progressive : ce mécanisme c'est la culture.

Conférence animée par Silvana Condémi. Paléoanthropologue, directrice de recherche au CNRS, co-auteure avec François Savatier de Dernières nouvelles de Sapiens (Flammarion, 2018).

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 14 novembre : Des agricultures de précision « au service » de l’agroécologie

Les femmes et les hommes des Pays du Sud pratiquent une agriculture de subsistance à petite échelle et de précision, dépourvue d’intrant chimique. Ils nous enseignent une autre manière de mettre en œuvre une agriculture respectueuse, non seulement de l’environnement mais aussi de leurs valeurs culturelles. Ils ne connaissent certainement pas le terme d’agroécologie mais le mettent en pratique tous les jours. Innovation, exploitation de la moindre niche écologique, diffusion d’idées et de matériel biologique… autant d’artifices que nous essaierons d’illustrer par l’exemple d’une horticulture pratiquée sur les îles du Pacifique, au Vanuatu.

Conférence animée par Sophie Caillon. Ethnoécologue, chercheure au CNRS au sein du Centre d’écologie évolutive et fonctionnelle à Montpellier (CEFE), elle adopte une démarche interdisciplinaire et intégrative pour questionner la diversité bioculturelle.

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 19 décembre : Faisons de la physique avec Star Wars !

La saga cinématographique Star wars a eu un succès considérable. Elle met en scène des technologies futuristes qui, à l’évidence, dépassent largement les nôtres. Pourtant certaines scènes ont un air de déjà-vu. Est-il possible de faire la part de la science et de la fiction, du rêve et de la réalité ? En utilisant les outils de la physique pour décrypter certaines scènes du film, nous allons mener l’enquête : quelle pourrait-être la nature de la Force qu'utilisent les chevaliers Jedi ? Quelle est la puissance d’un sabre-laser ? Comment classer les Jedi ? Que dire des planètes de la galaxie Star Wars ? Il ne s'agit pas, bien sûr, de détruire la part de rêve inhérente à toute œuvre de fiction, mais plutôt de s'en servir comme support pour parler de physique de façon ludique. Ce questionnement transforme le spectateur en acteur très proche de l'astrophysicien qui, pour interroger l'univers, n'a d'autres sources que la lumière des astres captée par ses instruments. Au terme de l'enquête, son monde sera transformé. Que la Force soit avec vous !

Conférence animée par Roland Lehoucq. Astrophysicien au Service d’Astrophysique du CEA de Saclay. Il enseigne à l’Ecole polytechnique et à l’Institut d’études Politiques. Passionné par la diffusion des connaissances scientifiques, il a longtemps collaboré au mensuel Pour la Science et tient depuis 19 ans une rubrique scientifique dans la revue de science-fiction Bifrost. Il a écrit de très nombreux articles de vulgarisation dans toutes les revues scientifiques destinées au grand public et donne une cinquantaine de conférences par an. Il a aussi publié ou participé à 30 ouvrages et collaboré à plusieurs expositions à la Cité des Sciences et de l’Industrie (Paris), Palais de la Découverte (Paris) et à la Cité de l’Espace (Toulouse). Depuis 2012, il est président des Utopiales, le festival international de science-fiction de Nantes.

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 16 janvier : Les insectes sociaux et leurs outils de communication

Les insectes sociaux (fourmis, abeilles, guêpes et termites) sont souvent regardés avec un œil anthropique et leurs sociétés variées et complexes nous émerveillent par leur intelligence collective. Cependant leur système de communication majoritairement chimique et ultra performant est sous développé chez l’homme. A travers des exemples chez les termites présents dans nos contrées et des guêpes à papier alpines, cette communication chimique montre également que parfois leur histoire est reliée à la nôtre ou que ce véritable langage passe par des phénomènes surprenants de mimétisme et d’apaisement.

Conférence animée par Anne-Geneviève Bagnères-Urbany. Directrice de recherche CNRS au Centre d’Ecologie Fonctionnelle et Evolutive (CEFE) à Montpellier. Elle mène des recherches en écologie chimique, dont elle a été présidente de la société internationale, et dirige un des plus grands groupes de recherche en France sur cette thématique. Elle est également une des rares spécialistes des termites européens.

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 27 février : Environnement : les causes de l’intranquillité

En novembre 2017, 15 000 chercheurs du monde entier ont de nouveau alerté les autorités politiques sur l’accélération de l’impact de l’Homme sur l'environnement : destructions des écosystèmes, pollution généralisée, dissémination d'espèces, surexploitation des ressources et changement climatique. Quelles sont les dernières observations et les mesures à prendre pour enrayer cette situation ?

Conférence animée par Gilles Bœuf. Biologiste, professeur à l’université Pierre et Marie Curie, ancien président du Muséum national d’histoire naturelle, président du Conseil scientifique de l'Agence française pour la biodiversité.

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 19 mars : Poissons méduses : la fin d’un mythe

Depuis une trentaine d'années les peuplements des océans changent. Peu à peu les méduses sont devenues plus abondantes, perturbant la vie dans les mers. Les mécanismes qui permettent ces pullulations sont d'abord liés au milieu lui-même : changement climatique, acidification et surpêche. Mais les méduses possèdent des possibilités d'adaptation dans leur cycle de vie qui assurent leur prolifération.

Conférence animée par Jacqueline Goy. Attachée scientifique à l'Institut Océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco. Ex-maître de conférences au MNHN. Docteur es Sciences.

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 23 avril : Hypothèses sur l’origine de la pensée symbolique

Les premières manifestations d'une pensée symbolique changent notre vision de l'histoire de l'humanité. L'art, la pensée religieuse, les mathématiques, les systèmes d'écriture, la mode, et bien d'autres éléments de nos cultures n'existeraient pas sans notre capacité d'attribuer une signification à des signes. Les symboles façonnent nos vies et déterminent nos choix et nos aspirations. Quand, comment et pourquoi des systèmes symboliques sont-ils apparus dans l'histoire de l'humanité ? Des nouvelles découvertes dans ce domaine changent profondément notre vision de la place de l'homme dans la nature et de son histoire.

Conférence animée par Francesco d’Errico. Chercheur CNRS en préhistoire et évolution humaine. Ses recherches portent sur l’évolution cognitive des hommes de la préhistoire à travers l’analyse de leurs représentations symboliques, de leurs comportements techniques et de leur relation à l’environnement.

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 14 mai : Crise de la biodiversité, urgence climatique et stratégies politiques: pourquoi nous réussissons si bien à échouer

Les rapports scientifiques sur l'état catastrophique de la planète se multiplient. Il semble pourtant que notre système économique et nos modes de consommation ne changent pas suffisamment vite. Un manque de lucidité et une absence politique caractérisent la crise environnementale actuelle. Je propose une escapade dans cette nature en crise pour tenter un éclairage historique, politique et scientifique de cette situation paradoxale dans laquelle nous voyons ce qu'il faudrait faire de bien et nous faisons pourtant le pire.

Conférence animée par Vincent Devictor. Docteur en écologie et directeur de recherche au CNRS à l'Institut des Sciences de l’Évolution de Montpellier. Ses recherches portent sur les causes et les conséquences de la crise de la biodiversité. Il s'est notamment spécialisé sur la réponse des oiseaux au réchauffement climatique et à la destruction des habitats. Il a mené des études complémentaires en philosophie des sciences et a obtenu un doctorat de philosophie en 2019. Il est l'auteur de Nature en Crise, publié dans la collection Anthropocène (2015, Seuil) et de plusieurs dizaines de publications internationales dans le domaine de l'écologie scientifique.

-------------------------------------------------

>>> Jeudi 18 juin : Les fossiles et l’évolution

Depuis trois milliards d’années l’histoire de la vie sur Terre a laissé des traces et des empreintes de toutes sortes : les fossiles. Coquilles, ossements et dents ont résisté au temps et ont attiré très tôt l’attention des néandertaliens et des hommes de Cro-Magnon. Objets de collection, puis de divination les fossiles sont devenus les témoins les plus marquants de l’évolution biologique. Plus encore, à l’aide de quelques exemples on montre que sans les fossiles les aspects les plus spectaculaires de l’évolution nous échapperaient totalement.

Professeur émérite du Muséum national d’Histoire naturelle, Pascal Tassy est paléontologue. Spécialisé dans l’étude de l’évolution des mammifères, et notamment des proboscidiens (éléphants et formes apparentées), il a fouillé un peu partout dans l’Ancien Monde, du Pakistan au Kenya mais sa région préférée reste le Sud-Ouest de la France.

-------------------------------------------------

Les avis sur cette visite

Envoyer
Soyez le premier à écrire un avis !
Mis en ligne par Mes Sorties Culture
Dernière mise à jour le 18 octobre 2019

Ceux qui ont vu cette visite ont également regardé…

Arènes de Nîmes

mercredi 1 juillet 2020 — 10h00 à 10h45
Lieu : Nîmes Gard
Organisateur : Arènes de Nîmes

La collection du Carré d'Art

dimanche 15 mars 2020 — 16h30 à 17h30
Lieu : Nîmes Gard
Organisateur : Carré d’Art, Musée d’art contemporain

Peter Friedl, Teatro

vendredi 25 octobre 2019 — 16h30 à 17h30
Lieu : Nîmes Gard
Organisateur : Carré d’Art, Musée d’art contemporain

Muséum d'Histoire naturelle de Nîmes - Visites thématiques

mardi 22 octobre 2019 — 09h30 à 15h00
Lieu : Nîmes Gard
Organisateur : Muséum d'Histoire naturelle de Nîmes
Toutes les conférences se déroulent dans le grand Auditorium de Carré d'Art. Accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles. Renseignements à l'accueil du musée, par téléphone au 04 66 76 73 45 ou 04 66 76 73 46