Musée Anne-de-Beaujeu - Conférences

Musée Anne-de-Beaujeu - Conférences

Séances disponibles

Le musée permet de découvrir des collections variées : égyptologie et archéologie, histoire de la famille de Bourbon, peinture, sculpture et arts décoratifs principalement d'Allemagne et des Pays-Bas des 15e et 16e siècles, art décoratif moulinois du 18e siècle, peintures et sculptures du 19e siècle.

Voir le programme des conférences dans "Le mot de l'organisateur".

Informations pratiques

Musée départemental Anne-de-Beaujeu
3, Place du Colonel Laussedat
03000 Moulins

03000 — Moulins (Allier, Auvergne-Rhône-Alpes)
04 70 20 48 47
Prix d’entrée :
Tout public Gratuit
Prix de la visite guidée :
Tout public Gratuit
Sur place
1h00
Français
À pied
Obligatoire
Adultes seuls
  • Conférence

Le petit mot de
l'organisateur

> mer. 16 janvier, 18h : Paris-Bohème par Jean-Didier Wagneur
Spécialiste de la Bohème au 19e siècle, il a travaillé à la Bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France, collaborateur régulier des pages Livres de Libération

La bohème littéraire et artistique est inséparable de l’image de Paris depuis le 19e siècle. Du Romantisme à la fin de siècle, nous nous intéressons à cette histoire, évoquons les sociabilités (groupes, cercles, clubs) bohèmes et comprenons leur mode de vie. Des petits journaux qu’ils animaient d’un rire nouveau, aux cafés célèbres où se tenaient leurs assises, c'est l’occasion de feuilleter textes et images, de découvrir des personnages atypiques et de percevoir une inventivité qui a souvent été annexée par l’histoire des avant-gardes.


> mer. 13 février, 18h : Une « fille de la Peinture » devenue Bien grande : la gravure et ses évolutions dans la seconde moitié du 19e siècle
par Alexandre Page, historien de l’art, commissaire de l’exposition

Dans la seconde moitié du 19e siècle, la gravure, loin de disparaître face à la photographie, prend un essor nouveau et se métamorphose avec l’émancipation des graveurs de la tutelle des peintres. Cette conférence se propose d’étudier le bouillonnement de cet art de 1850 à la Belle Époque.


> mer. 10 avril, 18h toiles sur toiles, les Peintres au cinéma
par Lionel Lacour agrégé d’Histoire, créateur des conférences « Histoire et Cinéma » à l’Institut Lumière, fondateur-dirigeant de Cinésium

Réalisée à partir d’extraits de films du cinéma international, cette conférence développe les différentes manières de représenter les peintres et leurs œuvres dans les films. Artistes, reconnus ou maudits, revendiquant leur liberté créatrice ou le droit d’être des artistes officiels, les cinéastes ont toujours été passionnés par cet autre art de l’image. Les films choisis sont soit entièrement centrés sur la vie ou l’œuvre de peintres, soit évoquent dans le scénario un point de vue sur la peinture et sur les peintres (rang social, marché de l’art…).


> mer. 15 mai, 18h : À l’aube de l’impressionnisme. 1859-1876
par Dominique Lobstein, historien de l’art

Le monde parisien de l’art doit affronter deux mutations importantes à partir de la fin des années 1850 : l’une, esthétique, qui débouche sur une rupture avec la tradition entretenue par l’École des Beaux-Arts, et l’autre, administrative, qui remet en cause l’existence des Salons face à l’apparition des galeries et à la mise en place d’un véritable marché de l’art. En moins de vingt ans, le paysage artistique se trouve bouleversé tandis qu’apparaît une nouvelle génération d’artistes.


> mer. 5 juin, 18h regards sur la sculpture « Bourbonnaise » par Daniele Rivoletti, maître de conférences en histoire de l’art à l’université Clermont Auvergne, commissaire de l’exposition


> mer. 12 juin, 18h : autoportraits, de Rembrandt au selfie par Stéphane Paccoud, conservateur en chef au musée des beaux-arts de Lyon, commissaire de l’exposition du même nom

Le musée des beaux-arts de Lyon a organisé en 2016 une exposition sur le thème de l’autoportrait, en collaboration avec la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, en Allemagne, et les National Galleries of Scotland d’Édimbourg, au Royaume-Uni. Prenant appui sur les collections des trois institutions, elle s’attachait à évoquer les différentes approches de l’autoportrait du 16e au 21e siècle.

Les avis sur cette visite

Envoyer
Soyez le premier à écrire un avis !
Mis en ligne par Mes Sorties Culture
Dernière mise à jour le 23 mars 2019

Ceux qui ont vu cette visite ont également regardé…

Centre National du Costume de Scène

samedi 23 mars 2019 — 14h30 à 16h00
Lieu : Moulins Allier
Organisateur : Centre National du Costume de Scène

Visite costumée du Centre National du Costume de Scène

samedi 23 mars 2019 — 15h00 à 16h30
Lieu : Moulins Allier
Organisateur : Centre National du Costume de Scène

Viste contée du Centre National du Costume de Scène

dimanche 24 mars 2019 — 15h00 à 16h30
Lieu : Moulins Allier
Organisateur : Centre National du Costume de Scène

Marcellin Desboutin (1823-1902), à la pointe du portrait

dimanche 24 mars 2019 — 15h30 à 16h30
Lieu : Moulins Allier
Organisateur : Musée départemental Anne-de-Beaujeu
Dans la limite des places disponibles. Renseignements et réservation à l'accueil-billetterie du musée, par téléphone au 04 70 20 48 47, ou par mail à mab@allier.fr